Anne Pfersdorff, notre présidente est l’invitée de la 3ème édition du JT de l’ESS -Mediatico

Et voici la 3e édition de “IMPACT”, le premier JT de l’économie sociale et solidaire du paysage audiovisuel, que vous avez déjà largement plébiscité au mois de mars avec 115.000 vues, merci !!! Diffusé sur le web, produit par Mediatico.fr, tourné sur le site des “Grands Voisins” à Paris, il couvre chaque mois, durant un bon quart d’heure, l’essentiel de l’actualité de l’économie sociale et solidaire !

Au menu du JT de l’ESS du mois d’avril : la constitution d’un groupe de travail sur l’ESS à l’Assemblée nationale, la réouverture des Grands Voisins en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris, mais aussi l’affluence record au salon Produrable, un reportage sur On Purpose et l’engagement des jeunes talents qui viennent des entreprises classiques…

L’invitée du mois, Anne Pfersdorff, est présidente du CJDES, le Centre des jeunes, des Dirigeants et des acteurs de l’Economie Sociale. Elle réagit dans “IMPACT #3” à l’actualité du secteur et à la mise en place du groupe ESS à l’Assemblée nationale, elle nous parle de la semaine de l’ESS à l’école, mais aussi de la remise des prix des meilleurs mémoires universitaires dans l’ESS, enfin elle revient sur la future Loi Pacte, sur l’engagement des entreprises et sur le modèle prôné par l’économie sociale en la matière.

Notre coup de coeur va ce mois-ci à La Panaméenne : Juliette Loiseau nous emmène découvrir ce concept de “halle alimentaire“, une boutique qui s’approvisionne en circuits courts, adossée à un comptoir de restauration qui crée de la convivialité… et des emplois d’insertion pour les femmes du quartier. Enfin, notre agenda vous donne les grandes dates à ne pas rater dans le secteur.

Allez, on regarde ?

Mediatico présente “IMPACT #3”, le premier journal vidéo de l’ESS

 

Compte-rendu du CJDES passe à la marmite spécial « loi PACTE » du 27 février 2018

Alors que le Gouvernement annonce une réforme de la vision de l’entreprise et de son rôle dans la société qui sera un des enjeux de la loi PACTE à venir, et qu’une mission a été confiée à Nicole Notat et Jean-Dominique Sénard sur le thème « entreprise et intérêt général », les acteurs de l’ESS ont commencé à se mobiliser pour valoriser la contribution et l’expérience de l’ESS sur de tels enjeux.

Le CJDES a souhaité organiser un temps d’échange autour des positions et contributions des principaux acteurs de l’ESS à ces annonces et projets législatifs. Ce dîner s’est tenu autour de :

–            Françoise BERNON, Déléguée générale du Labo de l’ESS

–            Jean-Louis BANCEL, Président de COOP FR

–            Stéphane COSSÉ, Directeur des affaires publiques de Covéa

–            Denis DEMENTHON, Trésorier de Finansol

–            Yannick LUCAS, Directeur des affaires publiques de la Mutualité Française

–            Frédérique PFRUNDER, Déléguée générale du Mouvement associatif

Continuer la lecture de « Compte-rendu du CJDES passe à la marmite spécial « loi PACTE » du 27 février 2018 »

FELICITATIONS AUX CINQ LAUREATS DE LA DEUXIEME EDITION DU PRIX DES MEMOIRES DE L’ESS !

Le 15 mars dernier, l’ADDES et le CJDES remettaient leur trophée aux cinq lauréats récompensés pour le mémoire réalisé dans le cadre de leurs études. Une occasion pour les professionnels du secteur de l’économie sociale et solidaire de valoriser la richesse et l’intérêt du travail de ces jeunes au regard de l’actualité de l’ESS et leurs premiers pas dans cet exercice difficile de recherche et d’analyse.

Le CJDES et l’ADDES, avec le soutien de la Fondation Crédit coopératif et de la Ville de Paris, ainsi que le concours d’Alternatives Economiques et de la RECMA (Revue internationale de l’économie sociale) ont organisé la deuxième édition du Prix des mémoires de l’ESS. A travers ce concours, les organisateurs souhaitaient encourager les choix d’orientation de jeunes pour un monde plus solidaire et plus inclusif et leur donner l’opportunité de rendre publics leurs travaux via une plateforme dédiée.

Ce prix était ouvert à tout étudiant diplômé ou inscrit dans un cursus de type licence 3, master 1 ou master 2 effectué en formation initiale ou continue et ayant rédigé un mémoire d’études sur une problématique relative à l’économie sociale et solidaire.

Ce sont 70 candidat-es qui se sont manifesté-es et ont alimenté la première base de données publiques des mémoires consacrés à l’ESS en France. A l’issue d’une pré-sélection, le jury du prix a choisi de récompenser cinq d’entre eux pour la qualité du travail fourni, la pertinence de l’analyse et la cohérence avec les enjeux qui traversent l’ESS aujourd’hui :

  • Marion STUDER, étudiante en Master 2 Action Publique, Institutions et Economie Sociale et Solidaire à l’Université de Lille 1, remporte le 1er prix du CJDES pour son mémoire sur « L’impact social, objet établi ou projet à co-construire ?». Elle s’est vu remettre un chèque de 1500€, un abonnement annuel à Alternatives économiques et un abonnement annuel à la Recma.
  • Jean-Michel POURVIS, étudiant en Master 2 Politiques Publiques et Changement Social à Sciences Po Grenoble obtient le Prix Tremplin Recherche de l’ADDES  pour son travail sur « La formation de la rémunération de l’Entrepreneur-Salarié, en Coopérative d’Activité et d’Emploi, composante structurante de l’hybridation de la relation d’emploi». Ce prix de 1500€ s’accompagne également d’un abonnement annuel à Alternatives économiques et d’un abonnement annuel à la Recma.
  • Le 2ème prix du CJDES a été remis à Miguel BERRIO étudiant en Master 2 Executive MBA Leadership, gouvernance et performance des équipes à l’Université Paul Valéry Montpellier 3 pour son mémoire sur « Leadership et gouvernance partagée dans l’entrepreneuriat de l’économie sociale et solidaire ». Il s’est vu remettre un chèque de 1000€, un an d’abonnement à Alternatives économiques ainsi qu’un coaching individualisé d’un an dans le cadre d’une recherche d’emploi ou du montage d’un projet dans l’économie sociale et solidaire.
  • Le Prix licence III, que les organisateurs ont souhaité maintenir pour cette deuxième édition, a été remis à Sarah LAVINA, étudiante en Licence professionnelle Gestion des Organisation de l’ESS à l’IAE de La Réunion pour son travail sur « Les Ateliers Chantiers d’Insertion, véritables laboratoires d’innovation sociale ? ». Elle remporte un chèque de 800€ et un an d’abonnement à Alternatives économiques.
  • Le Prix coup de cœur des internautes a été attribué à Anne DEBAILLIE-BELLISSENS, étudiante en Master 2 Manager du développement des ressources humaines au CESI. Elle avait consacré son mémoire au sujet suivant : « L’organisation en Scop favorise-t-elle le bien-être au travail ? ». Elle s’est vu remettre un chèque de 800€ et un abonnement annuel à la revue Alternatives économiques.

Les lauréats ont eu une première opportunité de présenter leurs travaux lors de la soirée de remise des Prix qui s’est tenue le 15 mars à Paris en pitchant en 180 secondes.

A l’occasion de cette soirée, le CJDES et l’ADDES ont organisé un débat consacré à un enjeu d’actualité pour l’ESS, le projet de loi PACTE qui ré-interroge l’objet social des entreprises classiques. Au regard des nouvelles frontières qui pourraient se dessiner entre l’ESS et les autres acteurs économiques, les co-organisateurs de la soirée ont proposé à Antoinette GUHL, Maire adjointe de Paris, Timothée DUVERGER, Maître de conférences associé à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux et Hugues SIBILLE, président de la Fondation Crédit Coopératif de s’exprimer sur ces perspectives et de partager leur analyse sur la manière dont le secteur de l’ESS peut se mobiliser.

Cette deuxième édition du Prix des mémoires a connu un vrai succès et laisse présager d’une édition 2018- 2019 tout aussi passionnante.

Pour découvrir les mémoires des cinq lauréats et ceux des 70 candidat-es cliquez ici.

 

Légende de la photo  : de droite à gauche : Christophe VERNIER, délégué général de la Fondation Crédit Coopératif, Henry NOGUES, président de l’ADDES, Marion STUDER 1er Prix, Anne DEBAILLIE-BELLISENS Prix coup de cœur des internautes, Sarah LAVINA Prix LIII, Miguel BERRIO, 2ème Prix, Jean-Michel POURVIS, Prix tremplin recherche, Anne PFERSDORFF Présidente du CJDES

 

Invitation à la soirée de remise des Prix des mémoires ESS et débat sur l’objet social de l’entreprise

Pour la deuxième année consécutive, le CJDES organise un prix des mémoires de l’ESS en partenariat avec l’ADDES, la Fondation Crédit Coopératif, la Mairie de Paris et Alternatives Economiques.

Les lauréats seront récompensés à l’occasion d’une soirée-débat organisée le 15 mars 2018 à partir de 18h30 par le CJDES et l’ADDES autour du débat suivant: « Réforme de l’objet social de l’entreprise: l’ESS a la voix au chapitre » en présence des intervenant.es suivant.es:
  •  Christophe ITIER, Haut Commissaire en charge de l’économie sociale et solidaire (confirmé)
  • Antoinette GUHL, Adjointe à la Maire de Paris chargée de l’Economie sociale et solidaire, de l’Innovation sociale et de l’Economie circulaire (confirmée)
  • Timothée DUVERGER, Maître de conférences associé à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux (confirmé)
  • Henry NOGUES, Président de l’ADDES (confirmé)
  • Hugues SIBILLE, président de la Fondation Crédit coopératif (confirmé)
  • Laure DELAIR, Membre du Bureau du CJDES.

A l’issue de ce débat, les trophées seront remis aux lauréat.es. Suivra un cocktail dinatoire.

L’inscription à la soirée est gratuite mais obligatoire et une demande de confirmation de participation sera faite auprès des personnes inscrites au regard des frais que les associations devront engager pour l’organisation de cet évènement.

Pour vous inscrire cliquez ICI

APPEL A CANDIDATURES Prix des mémoires ESS 2017

Le CJDES et l’ADDES organisent un prix des mémoires de l’ESS en partenariat avec la Fondation Crédit Coopératif, la Ville de Paris et Alternatives Economiques.

Cher-e étudiant-e, cher-e diplomé-e,

Tu as soutenu ton mémoire de 3ème année de Licence, de Master 1 ou de Master M2 en 2017 et tu l’as consacré à un enjeu relatif à l’économie sociale et solidaire ? Alors tente de remporter un des cinq trophées du Prix des mémoires de l’économie sociale et solidaire.

Pour cela, avant le 9 février 2018 minuit, candidate en ligne ici. 

Nous t’informons qu’en candidatant tu choisis de rendre ton travail public et de permettre à toute personne intéressée d’en prendre connaissance. Il devient ce qui s’appelle un « commun » au service de l’économie sociale et solidaire. Tu apportes ainsi ta pierre à l’édifice.

POUR QUI?

Ce concours est ouvert à tout.e étudiant.e diplômé.e ou inscrit.e dans un cursus de type licence 3, master I ou master 2 effectué en formation initiale ou continue. Les candidat.es doivent avoir rédigé un mémoire consacré à une problématique qui concerne le secteur de l’économie sociale et solidaire tel que défini à l’article 1 de la LOI n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire.

Toutes les informations ici.

Salarié-es et élu-es de l’ESS rejoignez le mouvement!

SOYEZ LES BIENVENU-ES AU CJDES!

Cher-es salarié-es ou élu-es de l’ESS,

Le Mois de l’ESS touche à sa fin et nous savons que vous avez été nombreux-ses à participer à des évènements partout dans les territoires.

Pour prolonger ce Mois, nous vous invitons à nous rejoindre au sein du 1er réseau des personnes engagées dans les organisations de l’ESS, le Centre des jeunes des dirigeants et acteurs de l’ESS.

Depuis 30 ans, notre réseau agit pour la vitalité de l’économie sociale et solidaire et considère que celle-ci passe par l’accomplissement des femmes et des hommes qui la font vivre. Ce réseau est donc tout autant le nôtre que le vôtre.

A travers notre adhésion, nous avons rejoint une communauté de personnes convaincues par le projet sociétal que porte l’ESS et désireuses de vivre leur aventure ESS collectivement.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous proposer de nous rejoindre quel que soit votre âge, votre fonctions et votre territoire!

A bientôt!

Les happy adhérent-es du CJDES!

À LA CROISÉE DES MONDES MILITAIRES ET DE L’ESS,UNEO ET LE CJDES NOUENT UN PARTENARIAT POLITIQUE

Unis par leur attachement fort à l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), la mutuelle Unéo et le CJDES ont signé une convention triennale de partenariat qui vise à promouvoir les valeurs et modèles de l’ESS par des actions communes.

Première opération concrète de ce partenariat, le colloque « Protection sociale en France : les défis du secteur non lucratif », s’est tenu le 15 septembre dernier. Les participants issus de la défense, de la recherche, de la mutualité et plus largement de la protection sociale ont pu constater la richesse et la pertinence d’une approche croisée.

En effet, « ce n’est pas souvent que les interconnexions entre communauté défense et économie sociale et solidaire sont évoquées. Pourtant, le tissu des associations d’entraide, clubs sportifs, fondations, mutuelle (Unéo), mutuelles d’accompagnement social (CNG-MG, MAA, MNM) … dédiées à ces deux mondes est extrêmement riche et vivace. Présent sur tout le territoire national, cet écosystème ESS de la défense accompagne au quotidien les membres de sa communauté et donne une réalité aux valeurs qu’il porte » souligne le général de corps aérien (2S) Jean-François FURET-COSTE, Président d’Unéo.

À l’issue de plusieurs rencontres au cours d’évènements portés par le CJDES au sein notamment du monde mutualiste, la mutuelle Unéo a souhaité poursuivre son implication dans l’économie sociale en solidaire et ainsi affirmer sa position d’entreprise de l’ESS.

Les deux partenaires ont donc signé cet automne une convention triennale ayant pour objectif de favoriser une meilleure connaissance réciproque de l’ESS et du monde de la défense, de favoriser l’acculturation à l’ESS des salariés et élus d’Unéo et de nourrir la réflexion des deux partenaires sur des problématiques propres aux entreprises de l’ESS.

« La conclusion de ce partenariat illustre notre volonté de nouer des liens avec les entreprises de l’ESS pour aller à la rencontre des forces vives qui les animent : élus, salariés, volontaires. Le partenariat avec Unéo renforce notre légitimité et notre capacité à nous adresser à toujours davantage de composantes du secteur, et nous permet d’aller à la rencontre de personnes qui incarnent l’engagement par leur double appartenance au monde militaire et au monde mutualiste. » précise Anne PFERSDORFF, Présidente du CJDES.

Cette coopération, matérialisée par la participation de la Présidente du CJDES à un colloque organisé par la mutuelle et l’université Panthéon-Sorbonne sur la protection sociale le 15 septembre dernier, a permis au CJDES de partager son analyse sur les enjeux auxquels les entreprises de l’ESS sont confrontées et les moyens de renforcer l’adéquation des pratiques avec les principes fondateurs de ce mode d’entreprendre spécifique.

 

CONTACTS PRESSE

 

 

A PROPOS DU CJDES

Le CJDES agit pour la vitalité de l’économie sociale et solidaire et considère que celle-ci passe par l’accomplissement des femmes et des hommes qui la font vivre. L’association a donc pour objet la promotion et la réflexion autour de l’économie sociale et solidaire.

Le CJDES permet à chacun.e de ses membres de s’engager au service d’un projet politique positionnant l’économie sociale et solidaire comme horizon d’un développement économique et social désirable.

A travers l’organisation de différents évènements et l’animation de cercles de réflexion thématiques, le CJDES challenge l’ensemble de l’ESS et contribue par les échanges à créer une identité commune à l’ESS. En un mot, être exigeant et ambitieux pour l’ESS.

En savoir plus en cliquant ici et nous retrouver sur les réseaux sociaux :

 

A PROPOS D’Unéo

Avec plus de 1,1 million de personnes protégées, 596 collaborateurs et 654 millions d’euros de cotisations (taxes comprises), Unéo constitue la première mutuelle de la Défense et la deuxième mutuelle de la fonction publique.

Référencée depuis 2011 par le ministère des Armées pour assurer la protection sociale des militaires et de leur famille, Unéo garantit une protection spécifique en santé et en prévoyance à la hauteur des exigences de la communauté défense.

Son ambition : protéger ceux qui ont fait le choix de protéger les autres.

Pour en savoir plus sur Unéo : www.groupe-uneo.fr

Et suivez Unéo sur facebook et sur twitter : @mutuelleUneo

Lettre ouverte du CJDES et de Ressources solidaires « Pour un signal politique fort en faveur de l’ESS »

Lettre ouverte à Messieurs Christophe ITIER, Haut-commissaire à l’ESS et l’Innovation sociale et Jean-Marc BORELLO, missionné auprès de la ministre du Travail sur l’avenir des contrats aidés. Une lettre ouverte rédigée par le CJDES et Ressources Solidaires.

Si le Gouvernement a particulièrement pris soin de consulter les représentants des employeurs de l’économie sociale et solidaire autour des projets d’ordonnances de réforme du Code du travail, l’annonce brutale et sans concertation préalable, cet été, d’une diminution drastique du nombre de contrats aidés dans les années qui viennent a fortement déçu bon nombre d’acteurs de l’économie sociale et solidaire, espérant un signal politique fort et favorable à leur engagement pour l’intérêt général.

Une mission auprès de la ministre du Travail a été confiée à Monsieur Jean-Marc BORELLO et, quelques jours plus tard, Monsieur Christophe ITIER a été nommé Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire auprès du ministre Nicolas HULOT. Les signaux semblent contradictoires et les acteurs ont le droit de s’interroger plus largement sur les modes de coopération et de dialogue que le Gouvernement dessine pour le quinquennat qui démarre.

Le Centre des jeunes, des dirigeants et des acteurs de l’ESS, réseau regroupant des personnes engagées dans les entreprises de ce secteur ainsi que les membres de Ressources Solidaires souhaitent s’adresser aux principaux interlocuteurs politiques du secteur de l’ESS pour les appeler à construire une feuille de route cohérente et porteuse d’avenir pour l’ESS, pour cette économie qui vise au-delà de la réparation sociale, qui porte un mode d’entreprendre fondé sur des principes de démocratie et non capitalistique.

 

CLIQUEZ ICI pour accéder à la lettre en intégralité et la signer le cas échéant.

Le 10 novembre les étudiants solidaires de France ont rdv!

Evènement d’ouverture de la semaine étudiante de l’ESS, la Nuit des étudiants solidaires de France est un temps qui vous est ouvert à toute la jeunesse généreuse et soucieuse de l’autre. C’est un moment festif et prospectif au cours duquel les enjeux d’avenir de l’économie sociale et du développement durable seront évoqués.

Pour qui ?

Pour toi qui vient de t’engager dans un service civique, pour toi qui fait des études en développement durable, en entrepreneuriat social, en ESS, en gestion des entreprises associatives…pour vous qui êtes bénévoles associatifs, pour toi qui cherche un emploi dans une ONG, une entreprise de l’économie sociale ou dans l’aide à domicile, pour nous tous qui voulons ou qui avons déjà fait le choix de placer l’engagement et la solidarité au cœur de notre philosophie de vie.

Pour vous aussi, les professionnels déjà bien engagés dans votre carrière, qui souhaitez venir à la rencontre de la relève !

Quand ?

Le vendredi 10 novembre à partir de 18h.

Où ?

A Paris (lieu central).

Venir de province : le déplacement des 60 premiers jeunes de province qui s’inscriront sera pris en charge à hauteur d’un forfait de 80€ttc pour le train/covoiturage/bus et le logement sera pris en charge (auberge de jeunesse). Nous appliquons la politique du premier arrivé, premier servi. Un remboursement sera effectué par virement bancaire sur présentation de justificatifs du voyage lors de l’évènement auprès du stand dédié.

AU PROGRAMME

La 1ère partie de la soirée, des ateliers te seront proposés pour faire émerger tes attentes, idées, coups de gueule sur la manière dont les politiques, les entreprises, les villes…laissent aux solidarités l’espace de s’exprimer. Tu seras au centre de ce début de soirée. Nous serons tous amenés à nous exprimer.

Après ce world café, nous aurons un temps de débat collectif sur les attentes/espérances de la jeunesse pour renforcer l’engagement et la solidarité dans nos modes de vie ;

Ensuite, place à la fiesta avec des activités et de quoi te rassasier et danser !

Le détail du programme sera bientôt précisé.